ARGENTINE – CHILI 2

DU 26/10/11 AU 4/11/11

carte argentine chili

 

 

ARGENTINE

Après des milliers de km plus que monotones, plusieurs contrôles sanitaires entre provinces, après avoir fait le plein de bouffe, essence et eau , nous voici enfin aux portes de Valdès…

On file directement à la Playa Pardelas, connue comme un bon spot pour observer les baleines de près… C’est ici dans cette péninsule , que les baleines Franches Australes viennent mettre au monde leur bébé et s’accoupler, elles repartent ensuite début décembre pour une longue traversée vers l’Antarctique.

DSC01015

 DSC01011 DSC01002

DSC01164

Mais notre première rencontre avec ce cétacé est plutôt morbide : sur la plage, gît un baleineau de 3 mois échoué depuis quelques jours. Il a été autopsié sur place , ses bouts de graisse soigneusement découpés et ses boyaux alignés à côté du défunt subsistent …triste vision… qui nous permet quand même de voir en vrai l’anatomie d’une baleine  …

DSC01008

L’océan est calme…et pendant quelques heures rien à l’horizon…l’endroit est beau et sauvage…puis c’est le festival…Des baleines et leurs baleineaux de partout …

DSC_0548

C’est ici que nous restons une semaine à contempler ces géantes qui s’approchent très près du bord, à quelques mètres de nous pour notre plus grand bonheur : certaines jouent, sautent, d’autres se prélassent comme si elles étaient dans un immense jacuzzi …moments magiques…leurs souffles puissant nous envoutent, elles sont là : gigantesques, sauvages et paisibles à la fois…on est trop heureux , c’est le top !!!

DSC01307

DSC01341

DSC01072

 

DSC01450

DSC01201

DSC01276

DSC01221DSC01222DSC01223DSC01224DSC01225DSC01227

DSC01094

DSC01217  

Valdès c’est aussi les retrouvailles avec la famille Maynard mais aussi de nouvelles rencontres avec d’autres voyageurs :  les Chamaco : Virginie, Laurent et leurs 3 enfants Corentin, Marine et Charlotte, ils sont accompagnés pour une dizaine de jours de leur ami Georges venu les retrouver avec ses 2 enfants Marin et Hermine…Puis les Géonaute avec Corinna, Thomas et leurs loulous Andréas et Diane…

DSC_0602

DSC01744DSC_0804DSC01970DSC01991

 

DSC01505

Nous arrivons même un jour à un total de 12 enfants de tout âge : de 3 ans à 11 ans …Ils passent leur journée à courir de partout, à faire du vélo : le bonheur !

DSC_0529

DSC01713 

Nous, parents, ne sommes pas en reste : apéro-rigolades sont désormais notre quotidien.

Ben , on avait pourtant pensé que Valdès serait le lieu idéal pour nous reposer de nos innombrables km …mais non ! 

Nos soirées se prolongent chaque jour de plus en plus tard…

2h du mat’ : attirés par le souffle des baleines, nous stoppons notre levé de coude dans le camping car “bar” des Maynard pour les observer by night : la lune éclaire une partie de l’océan, on voit alors passer la baleine et son bébé dans le reflet…unique.. 3h du mat’…Tiens Greg prépare une soupe à l’oignon et Corinna des Pancakes…Finalement à 4h nous rendons les armes et allons enfin nous coucher…

DSC01936DSC01944

Les baleines nous offrent  un spectacle incroyable et puis toutes ces queues à faire verdir nos mâles quand ils entendent, toute la sainte journée, leur femme s’extasier et s’exclamer :

“Ouah regarde cette queue !”… “là !là !, la belle queue, magnifique !”… “oh tiens , encore une !!!”…

Messieurs, ne soyez pas jaloux, il ne s’agit pas du même membre…

DSC01110 DSC01896 DSC01271 DSC01255

On les a même entendu chanter, nos baleines…

Nous quittons notre plage pour aller, le temps d’une journée, faire le tour de la péninsule .

Nous voyons pour la première fois des pingouins de Magellan qui peu intimidés s’approchent près de nous…ils sont trop rigolos !

DSC01621

DSC01609

DSC01593 

A Punta Norte, des lions de mer et des éléphants de mer larvent sur la plage. Le poids de ces derniers peut atteindre les 4 tonnes pour 6 m de long…

Nous sommes en pleine période de rut et l’un d’entre eux saute (façon de parler, il arrive tout juste à se mouvoir…) sur tout ce qui bouge (toujours façon de parler car ils ne bougent pas beaucoup…ils passent leur temps à dormir).

On le voit s’approcher d’un bébé d’un mois, on croit tout d’abord que c’est une maman venue câliner son petit mais non, c’est un mâle, pédophile de surcroît, qui par dépit s’en prend à des sujets faciles…on comprend tout ça quand d’un coup nous le voyons brandir son pénis … Heureusement, il ne lui fera rien, le bébé parvient à se dégager et s’enfuit…le mâle en furie fera 3 autres tentatives, essayant de leurrer ses proies en les contournant par la mer…

DSC01673

DSC01684

 DSC01653

DSC01662

Après cette scène instructive sur la sexualité chez les éléphants de mer, retour à notre bivouac préféré.

DSC01197 

DSC01179

Depuis quelques jours, Ludo emprunte la combi shorty de Greg et essaye d’approcher les baleines dans leur milieu naturel, puis c’est Georges et Laurent qui s’y jettent. Nous avons alors le droit à un sacré fou rire quand nous crions à Laurent de vite, vite revenir : terrorisé, ne sachant pas si c’est du lard ou du cochon, il palme à toute allure ! Le pauvre !!!

Car même si l’on sait que les baleines sont pacifiques elles pèsent tout de même près de 30 tonnes et mesurent environ 15 m de long ! Grosse bébête non ? leur bébé fait la taille du camping car et pèse 2 tonnes !!!

Moi, je n’y tiens plus, je rêve et crève d’envie d’y aller à mon tour mais la combi de Greg est bien trop grande pour moi et ne me serais d’aucune utilité…l’eau étant à 10 degrés, impensable d’y plonger peau nue…On part alors faire un tour à “Piramides”, petit village de la péninsule, en louer une : en plus une intégrale , génial !

Maintenant plus qu’à guetter les baleines avec une certaine appréhension : là, on n’est pas encadré, on n’y va pas accompagné d’un professionnel (en + c’est interdit ), c’est seuls qu’il faut se lancer , comme on dit : seul avec sa bite et son couteau : pour moi, ce sera avec mon Greg et mes palmes… c’est tous les 2 que nous allons affronter les mastodontes de la mer…en couple, en amoureux…

Non Non ! , Rassurez vous, les enfants ne nous accompagnent pas , ils restent sur la plage, avec tous nos nouveaux amis !

Nous n’attendons pas si longtemps que ça la venue de nos baleines : une mère et son baleineau entre dans la baie …euh.. ça fait loin ou pas ?….difficile d’évaluer les distances…allez de toute façon c’est le moment ou jamais, il faut savoir se jeter à l’eau !

On nous a dit qu’il fallait éviter de se retrouver entre la mère et le baleineau, et aussi de ne pas nager près de baleines adultes en groupe car il se pourrait qu’il y ait des mâles cherchant à s’accoupler… On prend bonne note !!!

Nous voici à palmer dans l’océan, dans le territoire de la baleine, essayant de nous rapprocher d’elle et de son bébé , le plus possible (enfin pas trop quand même).

Puis ça y est elle est devant nous, son souffle bestiale nous inonde d’émotion, quel pied !

39025219

39025244

39025238

DSC_0849

On dirait qu’elle nous regarde…nous ne savons pas si elle s’approche sciemment ou si elle dérive mais ce qui est sûr c’est que l’écart qui nous sépare d’elle se réduit inexorablement…on recule…et puis tout à coup elle disparait sous l’eau : moment de grosse grosse adrénaline :

“où est la baleine, où est son petit , Bon Dieu où vont ils ressortir ?”

Pas la peine de regarder en dessous de nous, l’eau est sombre de profondeur, nous n’y verrons rien…et en même temps pas trop envie de voir !!! Ces secondes paraissent des heures…une éternité… quand elle décide enfin de ressortir !

On reste une vingtaine de minutes dans l’eau glaciale, à admirer le spectacle d’une mère et de son bébé, elle nous fait le cadeau de rester un long moment avec nous …

P1090878 

DSC_0840 

En plus on a la chance d’avoir nos amis paparazzis qui immortalisent ce moment inoubliable d’une rencontre entre la baleine star et nous ses fans !!!

P1090904

Nager avec les baleines : une vision différente, des sentiments décuplés mêlés d’excitation intense, d’euphorie avec un zest de méga peur…Que ça fait du bien…

P1090914 

Dans ma tête j’ai dix ans, j’oublie tout : je ne connais plus les mots “consciencieux, sérieux, responsable…” : tous envolés… “Bonheur, insouciance et liberté” ont pris toute la place !!!

Ce tête à tête avec ces belles gigantesques restera à jamais gravé dans notre cœur, cœur qui bat la chamade de tant de…frissons mais pas n’importe lesquels : des bons frissons qui vous parcourent du doigt de pied jusqu’à la racine ou même la pointe de vos cheveux et vous rendent vivant et heureux…

39025257

 

DSC01234