BOLIVIE 2

bolivie carte

DU 19/09/11 AU 03/10/11

DSC09099

Après quelques jours dans l’immensité du salar, nous voici de nouveau sur la terre ferme…la ville tristounette d’Uyuni

Rencontre rapide avec une famille belge : les Tégé : Gwen, Etienne, Elodie et Thomas, en voyage pendant 13 mois en Amérique du Sud et Afrique du Sud à bord d’un 4x4…Nous les recroiserons probablement plus loin.

On nettoie vite le CC des projections de sel et on part à la recherche d’une agence pour faire un tour dans le Sud Lipez…Comment dire…notre périple cauchemardesque pour accéder au salar nous aurait il servi de leçon ?! En tout cas à chaud, là tout de suite : oui !

Nous avons décidé de foutre la paix à notre CC pendant 2 jours et de nous laisser guider à bord d’un 4X4 jusqu’aux merveilles du sud de la Bolivie…

Tiens, ça nous fera des vacances…Ouh j’ai les oreilles qui sifflent, surement mon père qui doit être en train de dire : “En vacances ? mais ça fait un an et demi que t’y es en vacances !!!”… Tout est relatif, c’est vrai mais nous allons quand même faire près de 900 bornes en 2 jours !

Un 4x4 pour nous tout seuls avec Santiago comme chauffeur-guide-mécano-cuistot !

DSC09541

DSC09408

Quel bonheur de glisser sur la tôle ondulée, en silence…ça nous change du camping car dans lequel tout aurait vibré dans un vacarme assourdissant …

DSC09562

Et que le spectacle commence ! On passe notre première lagune : Hedionda où des flamands roses s’envolent sous nos yeux émerveillés…sublimes !

DSC09440

DSC09439

DSC09447

DSC09449

Puis la lagune Honda et le désert de Siloli avec l’arbre de pierre

DSC09466

DSC09471

DSC09475

DSC09499

Et en fin de journée la plus belle des lagunes que j’ai jamais vu : la célèbre laguna Colorada aux couleurs violacées remplie de flamands roses …par milliers…fantastique, c’est une pure beauté…

Mais ça caille ici, on est à + de 4200 m et c’est pourtant là qu’on va dormir…dans une hospedaje rudimentaire …Evidemment frileuse comme je suis, je passe une nuit frigorifique alors que mes hommes eux ont bien dormi !

DSC09513

DSC09525

DSC09522

DSC09686

DSC09702

5h30 lever suivi du petit déj toujours aussi pauvret et 6h30 on part pour les geysers Sol de Mañana situés à 4850 m d’alt..…Paysage surréaliste, on continue vers la laguna Polques et sa source d’eaux chaudes…seuls les enfants sont assez téméraires pour enlever leurs nombreuses couches de vêtement dans cet air glacial…

DSC09540

DSC09549 DSC09542

DSC09557

DSC09559

DSC09569

DSC09573 

DSC09646

DSC09660 

DSC09666 DSC09664

DSC09648 

 DSC09650

Nous traversons le désert de Dali et arrivons à la pointe de la Bolivie : la laguna Blanca, la laguna Verde dans laquelle se reflète le volcan Licancabur…le panorama est à couper le souffle !

DSC09630

DSC09635

DSC09603

IMG_0203

IMG_0179 

Ces paysages du Sud Lipez sont juste extraordinaires…on est envoutés par la beauté des lieux.

On attaque la remontée par la vallée des roches, et nous voici de retour à Uyuni…

DSC09722

DSC09731 DSC09724

DSC09740

Nouvelle rencontre avec une famille française : les Meynard en vadrouille : Fanette, Ludo et leurs 3 fils : Mathieu , Pierre et Victor…et ben ma foi c’est parti pour quelques heures de discussion…dans le charmant décor du cimetière des trains …une immense aire de jeu pour les enfants !

DSC09800

DSC09751

DSC09807 

DSC09763  DSC09774

DSC09769 

On bivouaque alors au milieu de tous ces wagons de trains abandonnés.

DSC09796

DSC09832

Potosi : 4090 m d’alt.. : connue pour ses mines d’Argent du Cerro Rico. C’est ici que des millions d’indiens perdirent la vie à cause des maladies respiratoire dues à la poussière mais aussi avec les nombreux éboulements.

Nous partons les visiter : après avoir enfilé notre tenue de mineurs et avoir acheté quelques “regalos” pour les vrais trimeurs, nous voici partis dans l’énorme gruyère tout troué de longs tunnels étroits et bas dans lesquels nous marchons courbés, quelques étais viennent consolidés par endroits mais pas trop !

DSC09843

DSC09890

DSC09865 DSC09881

DSC09888

On descend par une échelle à un autre niveau, l’air y est moins respirable et malgré nos masques, Trystan et moi avons des gênes respiratoires.

On arrive vers le vénéré “Tio” : au départ il fut diabolisé par les espagnols qui répandent vite l’idée que le Tio jetterait sa malédiction sur les mineurs fainéants…puis au fil du temps, il change de visage, il devient un ami, un dieu protecteur des mineurs, ces derniers lui offrent des feuilles de coca, des cigarettes et de l’alcool à 96 degrés…on a gouté une larme et j’vous assure, ça vous désinfecte à vie !

DSC09873

DSC09871

On est samedi, et ce jour là il y a peu de mineurs qui travaillent (ça nous arrange car ça limite les nombres d’explosion et vu l’instabilité de la montagne, c’est pas plus mal !), on en trouve un à qui donner nos cadeaux : dynamites, feuilles de coca et soda…

Il est amaigri, les yeux hagards et a une balle de tennis en feuilles de coca dans la bouche ce qui lui endort le système nerveux, il ne ressent plus la fatigue, ni la faim ni la soif.

DSC09893

Il fuit notre regard, il a 40 ans et travaille depuis déjà 29 ans dans la mine, il a commencé à l’âge de 11 ans accompagnant son père…Il n’atteindra probablement pas la cinquantaine, comme la plupart des mineurs il mourra de la silicose, maladie des poumons. Et ironie du sort, les ouvriers de Potosi les surnomment “les bourgeois” car ils gagnent 4 fois plus qu’eux et ont un meilleur train de vie…mais quelle vie ?…vie courte…suicidaire et ils le savent, ils en profitent donc, cumulant les excès tel que l’alcool…

Triste vision…finalement triste visite…mais qui nous permet de mieux comprendre la dure vie des mineurs…

DSC09900

Sur les conseils des Meynard , nous allons nous régaler, dans un petit resto près de la place, d’un bon chateaubriand…Délicieux! La viande est tellement tendre qu’on demande à la propriétaire où elle se fournit et on court acheter un bon filet de bœuf à même pas 4 € le kilo !!!

Nous rejoignons ensuite Sucre, la belle…nous qui ne sommes pas très ville, on n’est pas indifférent à celle ci, elle nous plait, un air de vacances règne ici…

DSC09930

Nous n’aurons malheureusement pas beaucoup de temps pour la visiter, l’anglais du CNED nous accapare entièrement, car cette année, ils ont décidé de mettre les cours en ligne, donc plus de CD, mais ils ont préféré nous réserver la surprise, pourquoi nous avertir ?

Et va trouver de l’internet de bonne qualité en Bolivie !

Wifi rare, il nous faut faire l’école dans un café, encore une salle de classe peu académique sur fond musicale… En retard de 3 semaines sur cette matière, nous passons des heures à travailler, en plus les loulous n’ont que des mots espagnols à la bouche…c’est pas gagné !

DSC09920

Puis remontant vers la place 25 de mayo, on aperçoit le van de Caro et Arnaud…une fraction de seconde après, le 4x4 des Tégé qui attendent leurs amis les Pezeron : Sandrine, Olivier et leurs enfants : Laila, Flor et Titouan…

On s’organise une petite soirée tous ensemble, le lendemain évidemment nous n’arrivons pas à décoller et nous restons une journée de plus, Trystan et Noah ont plein de copains avec qui s’amuser et nous plein avec qui papoter !

Mais c’est pas fini, une autre famille arrive : Marylène, Adrien et leurs touts petits Léa et Paul…

C’est la première fois depuis le début de notre aventure qu’on se retrouve comme ça si nombreux !

DSC09958

Nous ne connaissons toujours pas la suite de notre voyage…par où allons nous poursuivre ? Telle est la question cruciale du voyageur et c’est après le repas bien arrosé, entre 1h20 et 1h25 du mat que nous tranchons : nous mettons les voiles en Argentine…Les baleines de Valdès nous appellent, et nous avons peur que notre incursion dans l’est de la Bolivie et toutes les heures de route que cela signifie nous les fassent rater…

Nous repartons par une piste qui longe une belle route goudronnée mais pas tout à fait terminée, on a seulement le droit de l’admirer… jusqu’à Tupiza

Nous y arrivons tardivement après avoir crevé en route et nous ne nous apercevons que le lendemain des superbes paysages qui nous entourent…Un cirque de montagnes rouges, au relief lunaire.

C’est à cheval que nous partons découvrir ce far West :

DSC09990

DSC00011

DSC00049

DSC00071 DSC09985

DSC00088 DSC00100

DSC00097

DSC00012 

La puerta Del Diablo, la valle de los machos , le cañon de Duende, El Angosto, la Torre…7 h à dos de caballo…ouille ça va faire mal ! Et en effet, à la fin de la journée, tout notre corps n’est que douleur…et le lendemain c’est encore pire !!! Mais la ballade était merveilleuse et les derniers galops enivrants…alors…pas de regrets, juste un peu (beaucoup) de paracétamol !

Nous faisons nos derniers km jusqu’à Villazón, ville frontalière avec l’Argentine.

Au revoir Bolivie, nous t’avons aimé pour tes paysages grandioses, ta simplicité de vie et même tes boliviens un peu réservés mais toujours souriants avec nous…

Nous avons eu de la chance de n’avoir vu que les bons côtés de ce beau pays : pas de bloqueo, pas de contrôles policier donc pas de risque de corruption, un temps parfait…Que du bonheur !

DSC09622